La vie
se compose de rares instants isolés, suprêmement chargés de sens, et
d’intervalles infiniment nombreux dans lesquels nous frôlent tout juste
les ombres de ces instants. L’amour, le printemps, une belle mélodie, la
montagne, la lune, la mer – toutes choses ne parlent pleinement au cœur
qu’une fois, à supposer qu’elles trouvent jamais à s’exprimer
pleinement. Car beaucoup de gens ne connaissent absolument aucun de
ces moments et sont eux-mêmes des intervalles, des silences dans la
symphonie de la vie réelle

Friedrich Nietzsche dans  »La petite aiguille de la vie »

Publicités
La vie se compo…